Heilen und Forschen heute – geisteswissenschaftliche Grundlagen der Psychotherapie Kongress?am?14./15.?11.?2009?in?Köln?1.?Tagung?zur?geplanten?Reihe?„Psychotherapiewissenschaft?heute“

Gottfried Fischer

Abstract


Ces dernieres annees, un concept - celui de « resilience » -apparatt de plus en plus souvent dans les debats entre pro-fessionnels. La recherche relativement recente dans ce domaine montre que l’individu est capable de developper une personnalite stable, assuree et competente meme lorsqu’il a vecu dans des conditions existentielles extremement difficiles et que son avenir semble charge de risques. Les connaissances acquises sont encourageantes ; elles ouvrent de nouvelles perspectives et de nouveaux modeles : loin de l’approche traditionnelle ou l’on se concentrait sur les deficits, vers une perception integrant les ressources et les competences.

Ce type de perception fut pendant longtemps neglige, alors meme que l’experience d’un « je peux faire quelque chose », « j’ai de la valeur » constitue une base importante lorsqu’il s’agit de croire en soi et d’etre conscient de ses propres capacites. Les enfants en particulier peuvent developper par ce biais une meilleure maniere de gerer les problemes et les defis, les echecs et les revers, ce qui leur evite de se decourager trop facilement.

Aujourd’hui, les caracteristiques de la resilience sont definies comme suit:
>    La resilience est un processus dynamique de developpement ; elle n’est pas un trait inne de la personnalite.

>    Elle est acquise au cours du developpement dans le contexte des relations entre l’enfant et son environnement. Elle permet en meme temps a l’enfant d’influer sur et de re-guler son contexte vital de maniere active et productive, dans le sens d’une construction de soi.

>    Elle est une dimension variable.

>    En l’etat actuel de la recherche, on considere que la resilience n’est pas une immunite stable (insensibilite) en-vers des evenements negatifs et des troubles psychiques ; elle est une construction qui varie en fonction du temps, de l’environnement et de la situation. On peut faire preuve de resilience a un moment donne, mais cette capacite peut a nouveau disparattre. Les phases de transition en particulier exigent de l’enfant qu’il accomplisse de nouvelles etapes de son developpement, ce qui lui demande une capacite accrue d’adaptation. C’est dans ce sens qu’a ces moments la capacite a la resilience intervient, en le rendant capable de resis-ter de maniere flexible.

>    La resilience est specifique par rapport a une situation et multidimensionnelle.

Volltext:

Springer Link

Refbacks

  • Im Moment gibt es keine Refbacks


Copyright (c) 2008 Gottfried Fischer

Lizenz-URL: https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/de/